Pour les entreprises

Une partie du fonctionnement de Ptea Clara est assurée par des entreprises qui financent des semaines de fonctionnement, méthode simple et claire de gestion comptable pour les 2 parties.
Il va sans dire qu’un engagement avec pérennité est souhaité afin que l’association ait une visibilité sur plusieurs années.

La valeur de 2 semaines de fonctionnement revient actuellement (année 2014/2015) à 3 750 €, soit 1 500 € en tenant compte de la déduction fiscale. Ce montant est bien entendu indicatif.

Bien naturellement, il est entendu que tout don d’un montant différent sera imputé systématiquement au paiement d’une charge liée au bon fonctionnement de Ptea Clara.

Nous vous rappelons que l’association D’une Famille à l’Autre, ayant reçu officiellement des services fiscaux français, le statut d’association humanitaire, les déductions fiscales sont acquises.

Effectuer un don en ligne


Projet 2015 : SOLIDARIBAT

10644604_747572215309857_653549718866203084_o

Solidaribat est un projet solidaire qui résulte d’un partenariat entre notre association et la formation en apprentissage « Intelligence du Bâtiment » de Polytech Orléans. Ce projet, initié par 6 apprentis ingénieur en Intelligence du Bâtiment de l’université d’Orléans, a pour but d’apporter un soutien technique mais également d’intégrer des énergies renouvelables à l’orphelinat – Maison d’accueil Ptea Clara.

Un objectif double :
– réfection de l’électricité du bâtiment principal de l’orphelinat ;
– mise en place d’un système de pompe à eau solaire pour récupérer l’eau du puits.

C’est le premier projet d’un partenariat naissant ayant pour but de s’inscrire dans la durée.

Si vous aussi souhaitez prendre part à ce projet, nous vous invitons à télécharger et prendre connaissance de notre dossier en cliquant sur :

Dossier de Partenariat Solidaribat.

Facebook

Site internet Solidaribat


Projet 2015 : Agrandissement des bâtiments de Ptea Clara

Pourquoi agrandir Ptea Clara ?

– La formation :
Les enfants grandissant, nous avons entamé une réflexion sur leur formation professionnelle.
Mais nous nous heurtons à un obstacle: Les lois cambodgiennes assimilent l’apprentissage à un travail. Ainsi, et compte tenu de la convention que nous avons signé avec le ministère, nous ne pouvons démarrer un apprentissage qu’à partir de l’âge de 18 ans, âge auquel nous ne sommes plus sensés, selon notre agrément, les prendre en charge.
La seule possibilité envisageable est de proposer aux enfants des « ateliers » à l’intérieur de nos murs. Mais cela nécessite la construction de locaux.
Dans un premier temps, nous envisageons des cours de français (Travail dans la restauration, les hôtels et le tourisme) et d’informatique. Nous pourrions envisager plus tard des cours de menuiserie de mécanique ou de coiffure.

– L’agrandissement des locaux :
Compte tenu de ces problèmes de formation, et en l’absence de reprise des adoptions, nous sommes maintenant contraints d’envisager un agrandissement de notre capacité d’accueil. Nous devons penser à créer de nouvelles chambres pour les adolescents qui soient à l’écart des bâtiments des plus petits, tout en étant surveillés. Nous avons donc imaginé construire une extension près de l’entrée de Ptea Clara.
Il s’agit de chambrées, idéalement de 2 à 4 adolescents par chambre, filles et garçons séparés. Dans le même temps, nous avons reçu une proposition très intéressante d’aide de 6 étudiants d’une école d’ingénieurs en intelligence du bâtiment de Polytech’Orléans. Ils se proposent de nous aider dans la production d’énergie solaire et des systèmes électriques en
général. Il nous faudrait réaliser ces équipements au cours du 2ème semestre 2015.

Si vous aussi souhaitez prendre part à ce projet, nous vous invitons à télécharger et prendre connaissance de notre dossier en cliquant sur :

Projet d’Agrandissement de Ptea Clara.