Bonjour,

Trouvez ici un espace où vous pourrez exprimer la raison pour laquelle vous avez décidé de soutenir les enfants au Cambodge par le biais de notre association.
Pour rappel  ceci n’est pas un forum mais un recueil de témoignages.

Merci pour votre soutien.

17 Commentaires

  1. Florence (Membre de la Commission parrainage & communication)
    24 septembre 2014

    Ce qui nous a plu dans l’idée du parrainage collectif, c’est de pouvoir aider l’ensemble des enfants dans leur quotidien. L’idée est aussi de participer à l’entretien et à l’amélioration de la structure (travaux quand c’est nécessaire par exemple). Enfin, nous contribuons aussi aux dépenses diverses et variées de la maison d’accueil comme les salaires du personnel. Le fait d’être allés sur place nous ayant fait prendre conscience de l’ensemble des dépenses liées à une telle structure, cette formule nous correspond bien.

    Répondre
  2. Lily (Trésorière Adjointe)
    24 septembre 2014

    D’origine cambodgienne et vivant à Brétignolles Sur Mer, je n’ai pas pu résister à la proposition de Sandra & Gilles lorsqu’ils m’ont demandé d’intégrer le Bureau.

    Au quotidien, Sandra nous communique les nouvelles de Ptea Clara. Au travers de tous ces mails nous constatons que tous les efforts que nous menons en France ainsi que tous vos soutiens ne sont pas vains. Même si les réalités du pays sont parfois cruelles, « chaque enfant a le droit de vivre sa vie d’enfant » (paroles de la Présidente) !

    Au fil du temps, je me suis liée d’amitié pour ce couple hors du commun et je suis très heureuse d’avoir intégré cette équipe de « choc », composée de personnes formidables !

    Répondre
  3. Sophie (Membre de la Commission parainnage)
    24 septembre 2014

    Nous sommes parrains d’une petite fille, Nyta, qui est toute mignonne. Nous avons un parrainage pour un enfant mais nous sommes conscients que notre participation n’est pas suffisante pour subvenir à tout. Heureusement il y a le parrainage collectif qui soutient l’ensemble des enfants et qui participe au fonctionnement de Ptea Clara. Voir le bonheur qui émane de Ptea Clara est une joie pour nous; nous voyons tous les enfants qui partagent des moments de bonheur. Le bien être et le bonheur des tous les enfants nous procurent du bonheur aussi. Notre participation n’est pas énorme mais si nous nous mettons tous ensemble, nous pourrons faire beaucoup de projets. Nous avons choisi de soutenir Ptea Clara car nous avons entièrement confiance envers Sandra et Gilles. Tous les parrains savent où va leur soutien, c’est une association de proximité et à échelle humaine où tout le monde à un grand cœur. Nous espérons pouvoir venir rendre visite à tous les enfants et passer un agréable moment avec eux et faire de gros bisous à Nyta. Merci de nous permettre de partager ces moments de joie avec vous.

    Répondre
  4. Sandra (Présidente de l'association)
    25 septembre 2014

    Pour moi, le monde des enfants, c’est d’abord être mère, et avec mon mari, être les parents de notre fille Clara. Mais c’est aussi mon engagement inconditionnel envers eux au travers de Ptea Clara.
    Grâce à l’association ‘d’une famille à l’autre’, notre pont de solidarité avec les enfants les plus démunis du Cambodge est en place. Pour les y recueillir à Ptea Clara, pour qu’ils grandissent dans la joie et la dignité, mais aussi pour être solidaires avec les plus pauvres parmi ceux qui vivent près de Ptea Clara et parviennent malgré tout à rester dans leurs familles, et pour que tous reçoivent une éducation.
    Du fond du cœur, merci à vous – bénévoles, adhérents, parrains, marraines et généreux donateurs – qui partagez nos valeurs et nous accompagnez déjà. J’espère que, comme moi, vous viendrez témoigner ici de votre engagement, pour partager entre tous vos raisons de contribuer à notre projet.
    Depuis Ptea Clara, je vous dis à très bientôt, d’une façon ou d’une autre, et d’une famille à l’autre !

    Répondre
  5. Bellande
    31 octobre 2014

    Je suis une Maman aussi et je pense que mes Enfants ont toujours eu ce qu’il fallait. Alors lorsque des Amies (is) m’ont parlé de Ptea Clara j’ai pensé qu’il serait bien que j’apporte ma contribution pour aider leurs projets et faire aussi en sorte que ces enfants soient mieux protégés, éduqués, et préparés pour l’avenir. Dommage que les Enfants en France ne veulent pas reconnaître qu’étudier est une chance et ceux qui en sont privés le savent très bien. C’est pourquoi c’est un honneur pour moi d’être au côté des parrains et marraines et très souvent je pense qu’une petite fille aura peut-être eu une autre vie un peu grâce à moi et cela me remplie de joie.

    Marie-Claude (marraine)

    Répondre
  6. Florence Rambure
    31 octobre 2014

    Nous avons découvert Ptea Clara grâce à l’émission « Reportages » de TF1 qui a consacré un sujet à la maison d’accueil et à Sandra et Gilles Rousseau.
    Déjà sensibilisés aux conditions de vie des enfants au Cambodge car parrains d’une petite fille par le biais de l’association « Toutes à l’école » de Tina Kieffer, nous avons choisi d’être simplement adhérents d' »Une famille à l’autre », et de les aider autrement.
    Lors de notre voyage au Cambodge, nous avons effectué une croisière avec Phocea Mekong Cruises que l’on voit dans le reportage. C’est le bateau avec lequel travaille Sandra, et qui permet de recueillir des fonds supplémentaires pour la maison d’accueil.
    Nous avons pris énormément de plaisir à effectuer cette croisière avec nos enfants, mais notre plus grand plaisir a été sans aucun doute de pouvoir aider un peu plus les enfants de Ptea Clara grâce à l’argent reversé sur le prix de la croisière.
    Et nous avons réalisé un petit film « publicitaire » sur la croisière visible sur You Tube et sur le site de l’agence de voyage cambodgienne Asia Premium Travel pour aider à promouvoir cette initiative, et rapporter encore un peu plus d’argent pour aider les enfants de Ptea Clara!

    Répondre
  7. GATEAU Michelle
    2 novembre 2014

    Merci à Sandra et Gilles de nous faire partager ces merveilleux moments de bonheur des enfants de Pteaclara. Un très bel engagement.

    Répondre
  8. Benoist-Lucy
    4 novembre 2014

    Pour l’instant nous sommes restés ‘simple adhérent’, sans savoir pourquoi. Nous nous donnons peut être l’excuse de déjà parrainer une autre association de Phnom Penh, tout en sachant que c’est en fait une excuse en carton. Peut être aussi parce qu’un jour, j’ai essayé de contacter Gilles depuis Phnom Penh et qu’il ne m’a pas rappelé, que Sandra a été réticente quand j’ai souhaité venir à la rencontre de Ptea Clara, craignant que je sois à la recherche d’une adoption.
    Une fois sur place à Tareap Daunsô, tout a été plus simple, parce qu’un regard et un sourire changent tout. Quelques heures passées à parler avec Sandra et d’autres parrains et à jouer avec les enfants. Des enfants qui, grâce à eux, ressemblent à tous les enfants du monde avec plein d’étoiles dans les yeux quand il s’agit de jouer avec une peluche ou à la dinette. A travers Ptea Clara, j’ai rencontré des enfants protégés, entourés, avec une vraie maison autour d’eux. Une maison qui, je l’ai bien compris, est parfois très lourde pour les épaules de Sandra.

    Répondre
  9. Aude Alibert
    12 novembre 2014

    Je connais le projet… depuis longtemps… longtemps… longtemps… quand j’oubliais à chaque instant si le projet qui se dessinait follement allait se faire au Cambodge ou bien alors au Vietnam :) ! j’habitais alors encore à l’autre bout du monde, tout aussi loin de l’Europe que du Cambodge, là où il y a aussi des ‘paquets’ d’enfants surexposés et bafoués aux coins des rues, au bord des routes, au fond des campagnes ou ailleurs, l où c’est pire puisque les fenêtres y sont aveugles… enfants des coins des rues avec qui échanger, à qui tendre une main, à qui donner de quoi manger pour être sûre qu’un autre ne le fera pas en échange du pire ou de quelque abus de plus que ce soit, au moins cette fois-ci du moins, et pour leur proposer quand même du lien, la seule chose qui sauve au fond une vie et son futur, et même si je savais bien qu’ils vivaient sur une autre planète que la mienne.
    Quand le parrainage communautaire est apparu autour de Ptea Clara, j’ai senti que c’était vraiment une excellente idée :) de là à y adhérer sans hésiter, dès le tout début projet, d’autant que cela crée des liens entre Ptea Clara et les gens de ses environs, apporte une sorte de richesse aux enfants des environs que d’une certaine façon leur offre les plus démunis qui vivent à Ptea Clara, non par choix mais parce que c’est vraiment la seule et meilleure option que leurs vies de misère peut leur offrir par rebond. Aussi, par ce lien mutuel et bienfaisant entre Ptea Clara, je crois que cela devrait être bénéfique à court, moyen et long terme pour Ptea Clara et pour les enfants qui y grandissent et un jour deviendront des adultes dans la région… en leur souhaitant de ne pas devenir ‘les orphelins de l’établissement à côté du village’, sans lien et sans passé comme c’est si souvent le cas. Cela ne me fait pas oublier les nécessités financières concrètes de la structure de la maison d’accueil, pour qu’elle soit en mesure d’accueillir des enfants et les soutenir à long terme, et sans laquelle le parrainage scolaire au village n’auait tout simplement pas la possibilité d’exister, puisque tout à commencé par Ptea Clara et continuera à exister au travers de Ptea Clara. Mais quand même : je le vois comme un bon cercle vertueux et mutuel entre le village et l’orphelinat, et qui vient nourrir cet incroyable et généreux projet au niveau des liens sociaux dont ces enfants ont besoin.
    Et puis quoi ! Je crois qu’il faut soutenir moralement et financièrement quiconque est assez intense et généreux pour imaginer de pouvoir faire concrètement ce que tant d’entre nous ont pu rêver de pouvoir faire un jour, d’une façon ou d’une autre.
    Ensuite, la satisfaction de savoir qu’un enfant va à l’école et qu’il peut se concentrer au lieu d’aller à l’usine et dormir à peine, qu’il mange à sa faim et n’a pas perdu le lien avec sa famille d’origine et donc n’aura pas besoin d’aller vivre à Ptea Clara, qu’il dort désormais en sécurité et ne se fera pas pourrir sa vie avant l’heure, que sa mère a finalement pu revenir de là, si loin, où elle était partie travailler pour parvenir à ne pas tout lâcher, c’est forcément satisfaisant d’en être participe.
    Je ne peux qu’inviter qui me lit à en faire autant : soutenir la structure de Ptea Clara et les enfants qui y vivent puisque c’est le besoin actuel concret et que c’est la base de l’ensemble du projet, ou si besoin est aussi, s’engager pour aider un enfant des environs, où le budget, pour aussi indépendant qu’il soit très réellement de celui de Ptea Clara, dépend de toute façon de l’existence et aussi de l’organisation de Ptea Clara. Et Vive Sandra et ceux qui la soutiennent, car elle est à l’origine de toute cette chaîne bienveillante de bénévoles, bricoleurs de génie, adhérents, donateurs, et parrains, ou marraine, comme moi…

    Répondre
  10. Jimmy & Séverine
    5 mars 2015

    Nous avons découvert cette formidable Asso dans un article de presse. Notre parrainage permet à un petit garçon du village de continuer l’école, sans que cela soit une charge « supplémentaire » pour sa famille. Depuis sa 3ème année d’école, nous pouvons apprécier son engagement et l’amélioration de ses conditions de vie. Nous lui envoyons un colis par an, et recevons courant de l’année un petit mot de remerciement/dessin de ce courageux petit garçon.
    Nous tenons à féliciter Sandra, Clara et Gilles pour leur dévouement inconditionnel auprès des enfants et des familles du village, et remercions tous les bénévoles pour leurs actions. Ils organisent et animent des manifestations pour collecter des dons, ils se déplacent à Ptea Clara pour apporter leur aide, ils partagent les nouvelles et les photos avec, nous, parrains & marraines… Sans oublier, l’équipe de Nounous et professionnels qui œuvrent sur place, pour le bien-être de chaque « Lutin »… Volontaires à toute épreuve, toutes ces personnes offrent aux enfants, une belle chance, de vivre dans un cadre accueillant, sécurisant et valorisant !

    Répondre
  11. Foise Cosson
    12 avril 2015

    Quand j’ai connu Sandra j’ai d’abord pensé que c’était Elle que je voulais soutenir. Je me suis investie dans mon village ici en France pendant de nombreuses années refusant plus ou moins ce qui se passait si loin…ailleurs. Avec elle et son mari Gilles et l’association d’une famille à l’autre, j’ai pris conscience au jour le jour de ce qu’ils avaient entrepris.
    Sandra est le maillon fort de Ptea Clara puisqu’elle y vit, immergée elle connaît les besoins et les attentes des enfants et des parents fragilisés, tellement de responsabilités, de décisions difficiles à prendre, cet enfant qui vient d’arriver pour qui on n’a pas de place…et qui peut mettre l’édifice en danger si on le prend, mais comment le laisser au bord de la route,
    toute la gestion, le personnel et les bâtiments qu’il faut entretenir, rénover, l’eau qui monte à la mauvaises saison… et puis se battre aussi pour avoir l’argent nécessaire, recevoir ceux qui peuvent aider avec patience, créer des rentrées financières est un travail laborieux qu’ils font tous les deux aidés par l’association.
    Quand Sandra vient « en vacances » en Vendée elle ne fait que du relationnel pour pouvoir nourrir son p’tit monde, elle appelle tous les jours sa fidèle Poe en qui elle a toute confiance, Sandra même loin de Ptea Clara est quotidiennement investie.
    Je me suis réjouis du bonheur et des remerciements des petites filles à qui j’ai envoyé des vêtements de poupée, une centaine que j’avais fabriquée en un mois, en pensant que Ptea Clara les avait arrachées à la prostitution ou à une vie difficile et puis je suis devenue marraine collective, le cheminement me paraissait normal, donner un peu par mois si nous sommes nombreux assure un revenu.
    Je continue modestement de soutenir Sandra en lui écrivant plusieurs fois par semaine parce que je sais que cet engagement est exceptionnel et rare, que son quotidien peut être difficile, que sa solitude et ses responsabilités la dépassent parfois dans les moments de fatigue, qu’elle a toujours près d’elle des petites mains qui lui disent merci d’être là, que les sourires de tous ces petits que nous voyions sur le blog régulièrement sont une belle récompense mais que ce n’est pas rien de vivre comme ça 24 h/ 24, que de voir les plus petits devenir grands et en arriver d’autres en grande détresse, c’est le quotidien ordinaire auquel on ne s’habitue jamais mais qui fait sa vie !
    Soutenir Ptea Clara et ses actions dans le village est important, nous parrains collectifs devont aller chercher par la main d’autres parrains pour que ce rêve devenu la réalité d’enfants démunis puisse durer dans le temps.

    Répondre
  12. miannay jean et annick
    23 juillet 2015

    que dire de plus, sinon que nous sommes heureux et fiers de partager cette belle aventure

    Répondre
  13. Lynda Tan
    24 juillet 2015

    Si ma mémoire ne me trompe pas, notre soutien envers Ptea Clara remonte à 2012.
    Nous avons découvert cette maison d’accueil et ses fondateurs dans un reportage sur TF1.
    Je ne sais plus si j’avais eu le choix à cette époque entre un parrainage individuel ou seulement collectif mais nous avons opté pour le collectif, formule qui nous paraissait la plus juste.
    J’ai déjà soutenu et travaillé pour plusieurs associations pour le Cambodge, et je suis convaincue qu’aider collectivement est bien plus efficace, pratique et moins risqué pour les enfants. Je dis « risqué » car on ne connait jamais l’avenir et s’engager comme parrain individuel ne se prend pas à la légère.
    Vivant à Phnom Penh depuis 2013, nous avons découvert Ptea Clara pour de vrai, vu le travail incroyable de Sandra et Gilles et toute leur équipe, et tout cela n’a fait que confirmer notre (bon) choix. Les résultats sont là, les avancées sont visibles et le bien-être des enfants est plus que réel. La transparence est importante pour Sandra et Gilles et répond à notre attente en tant que soutien.
    La vie n’est pas un long fleuve tranquille mais grâce à la ténacité des fondateurs, du soutien des parrains/marraines et des sponsors et partenaires, les enfants de Ptea Clara et les familles du village peuvent compter sur une aide solide, indispensable et avoir de l’espoir.

    Répondre
  14. Le Hen Oum Chariya
    27 juillet 2015

    Bonsoir,
    Merci à Ptea Clara (ainsi qu’à tous les parrains) de si bien s’occuper des enfants de mon pays d’origine! A défaut de pouvoir adopter, je parraine à Ptea Clara, car je sais que ces enfants seront bien avec cette association. çà me tient beaucoup à cœur car c’est le pays de mon père!
    Je suis fière de devenir marraine 😉

    Répondre
  15. Barbara mangeat
    13 mars 2016

    Bonjour ,
    je parraine un petite fille depuis 2 ans ,et quel bonheur de savoir que sa scolarité se passe bien .Grâce a ce geste, je donne une meilleur chance à cet enfant ,une chance d’échapper a un avenir incertain ,et d’améliorer sa vie .
    lire ,écrire ,compter,apprendre et jouer sont des choses normales pour un enfant d’un pays comme le notre ,mais pas forcément évident pour un enfant au Cambodge. j’ai choisie ce pays car il me raccroche a mes origines ,mon grand père était cambodgien et ma grand mère laotienne et le souvenir que j’ai d’eux c’est leur grand cœur ,leur générosité et leur soutien infaillible aux leurs , lorsqu’ils étaient en France. Ma grand mère parlait 5 langues ,j’espère que grâce a mon geste et l’équipe de Ptea Clara ,ma filleule apprendra a s’ouvrir sur le monde en apprenant l’Anglais et maintenant que c’est possible ,le Français. Et au fond de mon cœur j’espère un jour pouvoir venir rencontrer ce petit bout de femme.
    Barbara

    Répondre
  16. Guilloux
    29 octobre 2016

    Bonjour j aimerais pouvoir parrainer un enfant
    pouvaient vous m’envoyer un message à bientôt monsieur guilloux Philippe et serdy

    Répondre
  17. Floure
    15 novembre 2016

    Que du bonheur, je viens d’avoir l’honneur de passer du temps avec les enfants de Ptea Clara et de rencontrer pour la 1ère fois ma filleule et sa famille.

    Pour ceux qui n’ont pas encore eu la chance de pouvoir rendre visite à Sandra & sa merveilleuse équipe, je ne peux que vous confirmer que les dons que vous donnez sont très bien utilisés.

    Les enfants dit les petits lutins 😉 évoluent dans un cadre magnifique, propre, avec des jeux extérieur, des jouets, des livres, de l’initiation à l’informatique, des cours de rattrapages, d’anglais, de français et tellement plein d’autres choses.

    Je suis fière et heureuse de pouvoir participé à se projet.

    On ne peut que tous continuer à leur apporter notre aide et à leur trouver encore plus de donateurs parmi nos amis, voisins, entreprises car il le mérite vraiment.

    Sandrine

    Répondre

Répondre